Un été dans la continuité

Pour ceux qui sont partis en vacances au mois d'août et qui avaient décidé de couper complètement avec l’actualité, vous n’avez rien manqué ou presque. Malheureusement, en ce qui concerne l’économie française, rien n’a vraiment changé. Le taux de chômage continue de monter, + 0,8 % en juillet, les déficits et la dette continuent de se dégrader. La croissance attendue est toujours en berne. François Hollande continue d’affirmer dans ses interviews, la dernière en date accordée au Monde le 20 août dernier, que le pacte de responsabilité portera ses fruits dans un avenir proche. France et Italie ont continué à plaider pour un assouplissement du cadre budgétaire lors du dernier Conseil européen fin août, à savoir de ne pas respecter l’objectif des 3 %. Le Conseil européen le 27 août a constaté que la situation économique restait délicate et la reprise fragile tout en rappelant ses recommandations du 27 juin dernier. Le départ du gouvernement d’Arnaud Montebourg et de l’aile gauche du Parti socialiste, prévisible en raison de leur hostilité envers l’austérité, ne change finalement pas la donne.

Néanmoins, notons les quelques évolutions qui ont eu lieu lors de cet été. Au niveau européen, le « nouveau » plan Hollande pour rétablir la croissance, soutenu par l’Italie, repose sur trois axes. Le premier, faciliter l'accès au crédit pour les entreprises, le deuxième, la relance de l'investissement en Europe, le troisième, l'adaptation du cadre budgétaire européen. Les deux premières mesures paraissent en bonne voie puisque la Banque centrale européenne a confirmé la première et que Jean-Paul Juncker, le tout nouveau président de la Commission européenne, propose un plan d’investissement de 300 milliards d’euros sur les trois prochaines années. La dernière est sujette à débat. L’Allemagne s’y oppose et le respect du cadre budgétaire est un des piliers de la Commission européenne. La France et l’Italie peuvent cependant espérer négocier un délai plus long pour atteindre les 3 %. Au niveau français, Le Conseil constitutionnel a censuré début août une partie du pacte de responsabilité, celle portant sur les allègements de cotisations salariales. François Hollande propose, pour contourner cette censure, de remplacer le RSA et la prime pour l'emploi par une nouvelle prestation sociale qui devra « favoriser la reprise du travail et améliorer la rémunération des salariés précaires ». Le président français souhaite également une révision de l'impôt sur le revenu, « rendre plus juste et plus simple le barème de l'impôt sur le revenu notamment pour les premières tranches, c'est-à-dire pour les contribuables modestes et moyens ». Elle portera ses fruits en 2015 et s’ajoutera à la réduction d’impôt de 350 euros votée cet été pour ces mêmes tranches.

De plus, François Hollande dans sa volonté de relancer la croissance, toujours au pont mort, annonce de nouvelles mesures dans quatre domaines. Le logement, le chef de l’Etat veut un plan de relance qui « touchera à la fiscalité, aux procédures et aux financements ». L'investissement, Francois Hollande annonce que des assises se tiendront en septembre « avec l'ensemble des établissements financiers pour les inciter davantage à prêter aux PME ». Reformer les professions réglementées et l’ouverture des magasins le dimanche, permettre plus de concurrence pour faire baisser les prix et créer de l’emploi. Un projet de loi devrait voir rapidement le jour à la rentrée. L'apprentissage, François Hollande souhaite que des réformes soient « engagées pour développer l'apprentissage, les formations en alternance des chômeurs de longue durée et pour moderniser le dialogue social ».


Philippe Fort


News

Calendrier fiscal septembre 2014 01/09/2014
- 15 septembre Paiement du dernier tiers provisionnel - solde de l'impôt sur les revenus. date limite de paiement (jusqu'au 20 septembre minuit sur internet)
- 15 septembre 9ème prélèvement mensuel pour tous les impôts mensualisés. - 15 septembre Impôt de solidarité sur la fortune : date limite de paiement - 20 septembre Solde de l'impôt sur le revenu : date limite de paiement par internet - 20 septembre Impôt de solidarité sur la fortune : paiement par internet - 30 septembre Taxes foncières : date limite d'adhésion au prélèvement à l'échéance

Calendrier fiscal août 2014 01/08/2014
- 18 août 8ème prélèvement mensuel pour tous les impôts mensualisés. - 31 août Date limite d'adhésion au prélèvement à l'échéance du solde de l'impôt sur le revenu

Calendrier fiscal juillet 2014 01/07/2014
- 15 juillet 7ème prélèvement mensuel pour tous les impôts mensualisés.





























La taxe d'aménagement