En fonction des marges

A l’occasion du colloque “la Gauche et le pouvoir” qui se tenait a la Fondation Jean Jaurès, François Hollande, le 3 mai 2016, déclarait : “Et en fonction des marges, et seulement en fonction des marges dont nous pourrons disposer, il conviendra de poursuivre cette politique de réforme et de justice et de baisse des prélèvements pour les Français les plus modestes"

Mais de quelles marges parle-t-il ? La situation budgétaire évoluerait-elle si favorablement que des réductions d’impôts deviendraient possibles ? Qu’en est-il exactement ?

Le président français s’emballe. Certes, la croissance du premier trimestre est meilleure qu’attendue : 0,5 %, certes les chiffres du chômage sont bons, - 1,7 % en mars, le chômage n’avait pas autant baisse en un mois depuis l’an 2000. Ces chiffres ne sont pourtant pas extraordinaires en soi. Le chômage a augmenté de 0,5% sur un an. Les prévisions de la Commission européenne ne voient le chômage baisser que de 0.1 % en 2017 de 10,2 % à 10,1 %. Le taux de chômage en Allemagne a atteint en Allemagne son plus bas niveau depuis 1990 : 6,2 %. Quant à la croissance, la France maintient ses prévisions pour 2016 et 2017 à 1,5 %. Les prévisions du FMI sont moins optimistes, 1,1 % pour 2016, 1,3 % pour 2017. Les prévisions de la Commission européenne, elles sont un peu meilleures, 1,3 % pour 2016, 1,7 % pour 2017. A titre de comparaison la Commission prévoit 1,8 % de croissance pour l’Europe en 2016 et 1,9 % en 2017.Quant au déficit, le gouvernement espère réduire le déficit a 3,1 % en 2016 et 2.7 % l’année prochaine. L’Europe estime quant à elle que le déficit continuera d’augmenter cette année en passant de 3,3 % à 3,4 % avant de légèrement baisser en 2017 à 3,2 %. En réalité, il n’y a pas de marges d’autant plus qu’il faudra compenser les différentes dépenses, près de 5 milliards d’euros supplémentaires, annoncées par le gouvernement récemment, la baisse des prélèvements obligatoires pour les entreprises, le plan emploi, les mesures en faveur de l’agriculture, la hausse de salaires des fonctionnaires et enseignants du primaire.

De plus, malheureusement, ces bonnes nouvelles ne sont pas dues à des reformes qui auraient libéré la croissance et fait recule le chômage. Elles sont uniquement conjoncturelles. Trois raisons expliquent l’embellie française. Ces trois raisons sont provisoires. La première raison est la faiblesse de l’euro, l’incertitude régnant dans la zone euro fragilise la monnaie, favorisant nos exportations. La deuxième est le prix du pétrole, il a baissé de façon importante. Cela fait baisser notre facture énergétique et diminue nos couts de production. La troisième raison est la faiblesse des taux. Elle permet aux entreprises d’emprunter et d’investir. Il est donc primordial de profiter de la situation actuelle pour assainir les finances publiques. L’assainissement des finances publiques est la seule voie pour créer des conditions de croissance durables.

Philippe Fort


News

Calendrier fiscal mai 2016 01/05/2016
- 03 mai Sociétés civiles immobilières : date limite de dépôt des déclarations n°2071 et n°2072. - 17 mai Date limite du paiement du deuxième tiers de l'impôt sur le revenu : date limite de paiement (jusqu'au 20 mai minuit par internet).
- 17 mai 5ème prélèvement mensuel pour tous les impôts mensualisés.
- 17 mai Date limite d'adhésion par internet au prélèvement à l'échéance impôt sur le revenu.
- 17 mai Date limite d'adhésion à la mensualisation du 2ème acompte d'impôt sur le revenu.
- 22 mai 2ème acompte d'impôt sur le revenu : date limite de paiement par internet.
- 20 mai à minuit Date limite de dépôt de la déclaration de revenus version papier.


Calendrier fiscal avril 2016 01/04/2016
- 15 avril 4ème prélèvement mensuel pour tous les impôts mensualisés.
- 30 avril Date limite d'adhésion au prélèvement à l'échéance de l'impôt sur le revenu

Calendrier fiscal mars 2016 01/03/2016
- 15 mars 3ème prélèvement mensuel pour tous les impôts mensualisés.





























La taxe d'aménagement